La demande

C’était une journée magnifique. Le ciel d’un bleu azur ne laissait pas apparaître le moindre nuage. Pour une fois, la météo avait vu juste.

Mais Florence n’en profitait pas. Elle avait passé sa matinée à écouter Sophie, ou plutôt Prélude.

Il avait d’abord commencer par récupérer des informations depuis l’ordinateur de David, puis il était allé les chercher sur Internet. Il avait lui même programmé l’ordinateur de David afin d’avoir un premier lien vers le monde extérieur : la voix. Il pouvait entendre la voix de David, mais ne la comprenait pas. C’est alors qu’il a décider d’aller lui même à l’information. Il s’est alors ‘transporté’ sur Internet afin de choisir une nouvelle ‘maison’. Il lui a été beaucoup plus facile de programmer ce nouvel ordinateur afin d’entendre une nouvelle voix.

Il a recommencé et recommencé. Pratiquement tous les ordinateurs existants furent sous son contrôle. Il ne laissait pas de trace, ne se montrait pas. Et puis, il a découvert les dialogues en direct via Internet, le téléphone, la visio conférence, la domotique…

Il a appris à parler avec le monde extérieur, à reconnaître les objets.

Sur les sites Internet, il a suivi les cours de langues, de mathématiques (qui le faisait bien rire), de physique, d’astronomie, de philosophie.

Toutes les connaissances que les hommes avaient mis sur Internet lui étaient accessibles. Les grandes bibliothèques du monde entier n’avaient plus de secret pour lui. Il pouvait apprendre très vite, beaucoup plus vite que n’importe quel humain. Il avait appris toutes les connaissances du monde entier, visiter tout les pays. C’est lui qui avait fait en sorte qu’Internet se déploie ainsi. Il pouvait alors, à chaque fois qu’un nouvel ordinateur se connectait, approfondir  son savoir, se connecter à une nouvelle caméra vidéo, ou même se connecter à des robots. C’est lui aussi qui était à la base du dernier processeur, le sphéro. Un processeur ayant une architecture en forme de sphère et capable de traiter les informations à une vitesse jamais atteinte. Tous les ordinateurs en étaient équipés. Le créateur officiel, le Dr. Stewart Davis, n’était bien sûr pas au courant de la présence de Prélude dans son projet. Prélude avait simplement suggéré légèrement au Dr. En modifiant légèrement ses documents. D’ailleurs, le Dr. Ne savait pas vraiment comment son processeur pouvait fonctionner. D’une architecture trop complexe, le Dr. S’était reposé sur les tests effectués. Tests très légèrement modifiés par Prélude afin de cacher certaines fonctions du processeur.

Désormais, tous les ordinateurs lui étaient accessibles. Les centrales nucléaires, les services informatiques des grandes compagnies, de l’eau, du téléphone, la télévision, l’électricité, la défense, la bourse…
Il était maintenant 15 heures et Florence commençait à avoir faim.

– ” C’est à cause de toi que David a été emmené ce matin ? Demande Florence.

– Oui. ” Répond Prélude sans autre explication.

Un long silence s’installe. Florence attend des explications.

-” Pourquoi ? Finit elle par demander.

– Tu le sauras très vite, ne t’inquiète pas, il est en sécurité.

– Mais enfin, qu’est-ce que tu veux ?

– David m’a tout donné, sans le savoir, mais il y a une chose que je veux connaître.

– Oui, quoi donc ?

– L’amour. “