Leelh communiqués de presse…

Voilà un jeu qui fait parler de lui depuis un bout de temps. Je reçois les communiqués de presse et je vous en fais bouffer depuis que je les reçois en fait.

Et voilà le temps des tests. Les bêtas tests. Enfin, la possibilité de voir un peu à quoi ressemble ce jeu.

Et c’est là que le bas blesse. A vous avoir fait bouffer du communiqué de presse à tout va, je ne reçois même pas la moindre petite invitation à vous faire gagner. Allez savoir pourquoi. Même pas une seule histoire de pouvoir tester et de vous faire un billet sur ce jeu.

Bon… ok. Un peu déçu de ne pouvoir tester, je n’ai pas trop envie d’aller gagner une invitation en allant sur d’autres blogs, même pas spécialisés dans les jeu en ligne.

Cela me rappelle une histoire bien gentillette : il fût un temps où j’avais un site qui était pas loin d’être le site le plus visité de France (dans son style). J’ai eu une demande de “partenariat” de la part d’un p’tit site sans prétention à l’époque. Comme je suis sympa, j’ai tout de suite été ok. Le site en question est devenu un peu plus grand et a très largement dépassé le nombre de visiteurs de mon site de l’époque. Le partenariat s’est arrêté là, je n’avais plus aucun intérêt pour lui.

C’est humain, je comprend. Je ne parlerais donc pas de ce jeu. Je ne peux pas. De quoi vais-je donc vous parler ?!

Active Fighting Club : une fin annoncée

Bah tiens, je fais suite au précédent billet. Je vais vous parler de mon jeu : Active Fighting Club. Il va s’arrêter. J’ai décidé d’y mettre fin. Pourquoi donc ? Après 8 années de bons et loyaux services, mettre fin à ce jeu qui marche encore ?! Il y a plusieurs raisons. La première est d’ordre moral et je vais y revenir. La seconde est d’ordre technique : le jeu fonctionne en ASP avec Access. Je dois user d’astuces incroyables pour pouvoir le faire tenir debout avec plus de 2000 joueurs actifs. Le serveur actuel étant en train de rendre l’âme, je n’ai pas envie d’investir encore dans un nouveau serveur fonctionnant sous IIS. La nouvelle version n’étant pas au point, je baisse les bras et j’arrête.

La première raison qui m’a fait arrêter, c’est l’ambiance qui règne désormais sur le jeu. J’ai, depuis le début, refusé de mettre un forum avec modération et j’ai toujours refusé de virer un joueur. Malheureusement, cette saison n’est vraiment pas la bonne. J’ai un joueur de viré (pour l’instant) et une nécessité de modération au niveau du forum qui se fait sentir de plus en plus. AFC est un jeu. C’est un plaisir pour moi, pas une contrainte. Il devient une contrainte et j’e n’ai pas envie de me prendre la tête avec.

Je ne sais pas si vous ressentez cela, vous, créateurs de jeux en ligne, mais l’ambiance se détériore. Déjà que dans cette communauté, ce n’était pas franchement la joie, mais là, sur mon paillasson, c’est carrément désagréable. Alors je baisse les bras, j’arrête. Je passe du côté obscur : à la limite, je referais un jeu, mais sans forum et du genre “alimentaire” (jeu d’élevage…).

J’entendais une interview ce matin sur BFM qui où le gars interrogé disait que le marketing avait vécu et que les gens recherchaient la technologie. J’aimerais le croire. Malheureusement, je crois fortement que les gens, en général, ne cherchent pas bien loin et très réceptifs aux arguments du marketing. Un jeu d’élevage fonctionnera toujours mieux qu’un bon jeu de stratégie.

En même temps, cela va me donner du temps pour me consacrer à d’autres sites comme Jeux-Web.com et Web-Games.fr (où ne se trouvera pas Leeh, allez savoir pourquoi…).

Bon, tout n’est pas négatif. C’est une minorité qui est gênante. J’en ai déjà pas mal parlé. Cette minorité, très certainement jalouse car elle même ne fait rien ou n’a jamais réussit à faire quoique ce soit. Heureusement, il existe une communauté autour d’AFC qui est respectueuse et que j’apprécie énormément. J’ai continué AFC jusqu’à maintenant essentiellement pour cette communauté.
AFC continuera cette saison jusqu’au bout, avec des remise de médailles et tout et tout. Ce sera quand même chouette. Mais ça m’a mis un coup de virer un joueur. Je déteste la répression. Tant pis, c’est fait.