Sous ce titre volontairement provocateur (hein ? Quoi ?! Non, cherchez pas, je ne savais pas quoi mettre), se trouve un billet d’humeur.

Skyvador, l’heureux gagnant du dernier concours m’a demandé de remplacer la pub qui lui était destinée par une pub pour un service utile actuellement : “Google crisis response”. Ou comment venir en aide aux victimes du séisme d’Haïti.

Je lui ai fait savoir que je n’étais pas trop pour ce type de lien (je m’en expliquerai un peu plus loin), mais il a insisté et sans jamais me demander de faire ce billet. Je rajoute donc à la fin de ce billet un lien vers son jeu, parce que y’a pas de raison.

Je n’aime pas trop toutes ces pubs qui nous font donner un peu de notre argent en nous présentant des images chocs d’enfants blessés, de victimes vivant dans des décombres avec des morts tout autour. Et encore, nous n’avons pas l’odeur, mais qu’est-ce que ce sera lorsque la télé sera en odoravision ?!

Je n’aime pas car on ne donne qu’en ces tristes moment. Rarement lorsque l’on est en vacances sous le soleil dans l’une de ces îles que l’on a mis à sac il y a quelques siècles. Justement Haïti a été mis à sac. D’abord par les espagnols puis par les français et pour finir par les américains. La culture Haïtienne a été détruite. Le peuple est devenu esclave. Et pour survivre, ils ont été obligés de détruire la faune de leur île. Haïti est devenu pauvre. Les gens n’avaient rien avant le séisme. Ils ont “tout” perdu.

Il aurait été bon de se poser les bonnes questions avant. Mais ne revenons pas dans le passé, ce n’est pas un lieu très agréable ni gratifiant. Espérons que les nouveaux pays annexés aujourd’hui ne seront pas dépourvus de leur culture. C’est important une culture. Nous le savons. En France, nous avons une multitude de cultures. C’est chouette, ça donne des couleurs et de la vie à une terre. Ça permet de voyager, de connaître et de découvrir de nouvelles choses. De s’enrichir. Et nous y arrivons : l’enrichissement.

Nous qui avons tant donné ses derniers temps aux banques pour qu’elles puissent continuer à … Zut.. .A faire quoi au fait ?! Parce que j’ai un amis qui souhaitait avoir un crédit et qui a bien du mal à l’obtenir. Quelque chose m’échappe là. Bref.

Nous qui prenons notre voiture pour aller chercher une baguette de pain, sans se rendre compte que nous avons de la chance d’avoir ne serait-ce que du pain chaque jour. De l’eau juste en tournant un robinet. De l’eau potable pour se laver. Des radiateurs pour se chauffer. Un toit pour dormir et l’école pour tout le monde.

Chaque jour, on devrait se demander se que l’on peut faire pour rendre les personnes qui nous entourent un peu plus heureuses. Et pas seulement lorsqu’il y a un séisme à l’autre bout de la planète ou un tsunami.

Regardez autour de vous (non, pas dans votre résidence 4 étoiles). Il y a des gens qui sont ramené à la frontière sans raison apparente. D’autres qui meurent dans la rue parce que quelqu’un a coupé le chauffage (dans la rue…).

Bref. Vous savez quoi faire. Vous êtes suffisamment grands. Skyvador donne son emplacement. C’est simple comme ce geste. C’est si simple. C’est tellement simple que je lui en redonne un autre, juste pour le plaisir tiens !

Le jeu de Skyvador : Star Tactics