Le phœnix est un bien bel oiseau capable de renaître après s’être consumé sous l’effet de sa propre chaleur.

N’est-ce pas amusant ? Il provoque lui-même sa perte, mais en renaît.

Nous avons dans notre petit domaine des exemples relativement similaires de sites qui disparaissent suite à un coup de gueule. De ce coup de gueule naît alors un autre site (ou plusieurs) reprenant la thématique du premier, mais avec d’autres protagonistes.

On peut voir ainsi le fameux “Jeuweb.net” qui a disparut complètement cette fois-ci et qui devrait renaître sous une autre forme “Jeuweb.org” : doux mélange de suivi de projets, de tutoriels sur la conception d’un jeu en ligne et des débats plus techniques.

D’une ancienne gueguerre entre membres de ce site était déjà né un autre forum. En voilà un de plus.

Si l’on revient encore plus loin, il me semble que TourDeJeu (un annuaire / forum) était déjà né d’un désaccord au sein de l’association Ludimail. On peut d’ailleurs en voir les cendres sur le site “Les autres mondes“.

Plus récemment, le jeu ITTM a subit le même sort. J’espère sincèrement qu’il renaîtra de ces cendres.

En même temps, si un site disparaît pour laisser la place à deux autres de meilleures qualité, faut-il se plaindre ?!

Il y a bon nombres d’exemples de jeux qui se casse la figure à cause d’une mésentente au sein de l’équipe qui gère le site.
Je n’ai pas de solution à apporter à ce “problème”, mais il serait bon de s’inspirer des sociétés :

  • ne pas gérer un jeu à 2, mais en nombre impair (3, 5, …),
  • ne pas détenir les pouvoir à plus de 50% par une personne,
  • si l’achat d’un hébergement et d’un nom de domaine a lieu, le faire sous le nom d’une entité (association de fait ou 1901 par exemple) et donner l’accès à sa gestion à au moins 2 personnes,
  • s’investir à part égales (surtout si il y a des revenus),
  • penser aux joueurs (ou membres) qui, eux, n’ont rien fait,
  • discuter,

Une autre solution est de tout faire soit même et, si besoin, de déléguer au compte gouttes des sections (graphismes, modération, …). 

Et vous, vous faites comment ?! Avez-vous d’autres exemples de sites “Phœnix” ?!