Plus d’un an après mes premiers essais, je renouvelle l’expérience, mais cette fois-ci avec des fichiers un peu plus gros.

Donc, on reprend les mêmes :

  • HubiC, la solution d’OVH,
  • DropBox, certainement le premier à avoir proposé ce type de service,
  • Google Drive, la solution du géant Google.

En avril 2014, HubiC pêchait par sa lenteur, nous allons voir si OVH a réussit à améliorer ce point important.

Le premier test consiste donc à envoyer un fichier de 13Go via l’interface web proposée par les 3 solutions. Dropbox étant limité à 2Go dans sa version gratuite, les tests porteront donc sur un fichier de 2Go.

Les tests sont effectués sur une connexion fibre ayant 107Mb/s en réception et 58Mb/s en envoi (vérification de la vitesse effectuée avant les tests).

HubiC - DropBox - Google Drive

HubiC – DropBox – Google Drive

Fichier de 13Go via le navigateur en fibre 100M/50Mo

Pour HubiC, il est impossible actuellement d’envoyer un fichier dépassant 5Go (2Go pour Firefox et 0 pour IE). C’est annoncé comme une limite dû aux navigateurs. Pour ma part, même le fichier de 2Go n’a pu être envoyé via l’interface web. L’envoie recommence au début après un certain temps et fini par une erreur.

Pour Google Drive, aucun problème (mais alors, qu’en est-il de cette « limitation » des navigateurs que HubiC semble avoir ?). La vitesse d’envoi (upload) constatée est de 8.2Mbps (environ 27 min).
La vitesse de téléchargement (download) est de 6.1Mbps (environ 36 min)
À ma grande surprise, le téléchargement est plus lent que l’envoi (vérifié sur plusieurs fichiers à des moments différents).

Pour Dropbox, c’est très lent avec seulement 0.9Mbps en envoi (environ 38 min pour un fichier de 2Go) et 2.4Mbps en téléchargement (environ 14 min pour le même fichier de 2Go). Mais, on verra après, Dropbox se rattrape sur la version application.

Google Drive est le grand gagnant. Dropbox a encore du chemin à parcourir. Quant à HubiC, à ce stade là, on se demande pourquoi OVH a consacré du temps à réaliser une interface web. Du temps passé à corriger les nombreux bugs aurait été certainement plus productif.

J’en profite pour faire un point sur la suppression des fichiers. Sur Google Drive et sur Dropbox, la suppression est instantanée avec, cerise sur le gâteau, une possible récupération est possible. Pour HubiC, il en est tout autrement : la suppression d’un fichier de 5Go m’a pris 50 secondes ! Je n’ai pas récupéré les 5Go sur mon quota. Il faut alors faire une demande auprès de l’équipe d’HubiC pour « ré-indexer » le compte (un petit tour sur le forum d’HubiC vous montrera que je ne suis pas le seul…)

Fichier de 13Go via l’application en fibre 100M/50Mo

Chez HubiC, le transfert du fichier de 13Go allait prendre plus de 2 heures. J’ai donc stoppé avant la fin (et je n’ai pas récupéré le quota évidement…). J’avais donc une vitesse de 1.7Mbps environ en envoi. Je n’ai pas pu tester pour le téléchargement. Il aurait fallu que je puisse envoyer un fichier depuis un autre poste puisque par l’interface web, aucun gros fichier ne passait.

Pour Google Drive, j’ai une vitesse d’envoi de 22.1Mbps (10 min pour le fichier de 13Go) et 4.4Mbps en réception (50 min). Le téléchargement est très lent. C’est très étonnant.

Pour Dropbox, j’ai 17Mbps en envoi (2 min pour le fichier de 2Go) et 19.5Mbps en réception (1 min 45 pour le même fichier de 2Go).

Dropbox est devant pour l’envoi et la réception, même si Google Drive est meilleur en envoi.
Hubic reste à la traîne, loin, loin, très loin derrière.

Conclusion

HubiC propose une offre qui, sur le papier, est très intéressante. Dans la pratique, vous n’aurez pas assez de votre vie pour remplir les 10To proposés. La version gratuite de 25Go est largement suffisante pour des besoins simples. Dropbox et Google Drive restent chers si vous avez beaucoup de données. Le support technique n’est disponible que via le forum (rempli de messages publicitaires pour des pilules bleues…) et ne répond pas franchement rapidement. Je dirais qu’HubiC est à utilisé uniquement pour des données sans importance avec possibilité éventuelle de les perdre.
Pour la petite histoire : je n’ai toujours pas récupéré mon quota suite au bug de suppression. Et ce, plus d’une semaine après avoir fait la demande…

J’utilise Dropbox pour des sauvegardes régulières de petits fichiers. Plusieurs fois par jour. Des fichiers textes, en général, sur lesquels je note mes idées par exemple. Uniquement via l’application (donc en synchronisé). C’est complètement transparent.

J’utilise également Google Drive, mais pour du partage de fichiers. Le problème avec Google Drive étant la corbeille qui ne se vide que au bout de 30 jours et qui prend du quota sur le compte. Impossible donc de faire des sauvegardes journalières en continue.

Et enfin, j’utilise HubiC pour des sauvegardes journalières. La synchronisation est faite la nuit, lorsque tout le monde dort et que HubiC peut travailler pendant plusieurs heures sans m’embêter. Le jour où je devrais récupérer mes données, il faudra que je m’arme de patience.

Un test plus complet, et dédié vidéo / photo, est disponible sur l’excellent Magazine Vidéo.

Share This