Déjà, y’a une faute. On écrit : “je ne t’aime pas”. Mais bon, passons.

C’est surtout la thématique qui va faire parler d’elle. Un peu comme ces jeux où l’on élève un “clochard”.

Bin là, il faut tuer un ami. Alors oui, ce n’est que du virtuel. Ce n’est pas vrai, c’est un jeu (enfin,même pas). Oui oui…

Tiens, je me demande combien de fois l’on va me tuer à ce petit jeu et quel en seront les raisons…

Bref. Même si la thématique me fais gerber, le résultat est très bien réalisé. Sur la présentation que je vous offre, vous verrez pourquoi, moi Prélude, j’ai décidé de tuer quelqu’un. Je vous laisse découvrir qui et pourquoi (si vous arrivez à résoudre le meurtre, vous aurez la raison).

Même pas drôle…