Je suis très content de vous annoncer la naissance d’une nouvelle rubrique sur mon blog Web-Games.fr : les radios locales.

Et c’est le jeu Das Boot qui s’y colle en premier. Das Boot est un jeu de simulation prenant comme thématique la seconde guerre mondiale. Après une interview que j’avais fait en avril 2010, ils ont continué leur petit bonhomme de chemin, monté une association (oui, c’est une très bonne solution pour pérenniser un jeu) et viennent donc de créer une radio.

Le problème des interviews vient au moment d’héberger les fichiers MP3 de l’interview. Mine de rien, ce sont des fichiers qui commencent à faire une bonne taille.

Radio Web Locale

Radio Web Locale

La solution du serveur dédié est une bonne solution, mais, disons ce qui est, quelque peu couteuse. Et pour un jeu qui n’a pas vocation à faire de l’argent (puisque le jeu en question est gratuit), c’est encore plus compliqué.

Voilà pourquoi Web-Games.fr ouvre une section dédiée aux radio locales. J’ai bien marqué « aux » car j’espère que cette première expérience donnera envie à d’autres jeux de se lancer dans l’aventure.

Comment monter sa propre radio web ?

Alors, que les choses soient claires dès le début, il ne s’agit pas ici de faire une radio live, mais de diffuser des enregistrements qui peuvent ensuite être écouté tranquillement à son bureau, chez soit ou dans les transports (merci iPhone et les podcasts !).

La solution mise en place ici se base sur Skype, un logiciel de dialogue en direct qui permet de mettre en place une conférence avec des invités qui peuvent se trouver aux quatre coins du monde. Le logiciel est gratuit et les communications aussi tant que vos invités utilisent, eux aussi, Skype.

L’enregistrement est réalisé avec un logiciel également gratuit : iFree Skype Recorder.

iFree Skype Recorder va vous créer 2 fichiers : votre voix et celles des invités. À vous ensuite de les combiner pour avoir un fichier son avec toutes les voix.

La qualité d’enregistrement via Skype n’est pas de très bonne qualité et dépend essentiellement de votre connexion internet. Quoiqu’il en soit, la qualité ne sera pas égale à celle d’un CD tout simplement parce que ce n’est pas nécessaire pour de la voix. Là où il faut une qualité relativement haute pour de la musique, la voix (si ce n’est pas du chant) ne nécessite qu’une qualité faible.

Avec de la musique ?

Si vous souhaitez rajouter de la musique, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • le poids des fichiers : comme indiqué ci-dessus, lorsque vous ajoutez de la musique, vous élevez automatiquement la qualité du fichier final si vous souhaitez une bonne écoute. De plus, vous passerez certainement en stéréo. Vérifiez bien si c’est réellement nécessaire si vous comptez diffuser des interviews.
  • Le coût des musiques : même si vous ne faites pas payer votre radio, vous n’avez pas le droit de diffuser de la musique sans payer les droits d’auteurs. Faites donc attention à rester en règle ou à n’utiliser que de la musique dont vous avez les droits.

Vous aurez beaucoup de mal à trouver des musiques gratuites et libre de droit (attention à ne pas confondre !) sur internet. Normal, c’est un métier de créer des musiques et tout métier mérite salaire.

Vous pouvez aussi demander à un compositeur de vous créer une ambiance musicale. Ce n’est pas forcément cher. J’avais, justement, interviewé Philippe Rey, compositeur à l’image, en octobre 2010.

Comment faire le montage ?

Vous avez la musique d’ambiance, les voix et quelques bruitages. C’est bien, mais il va falloir mettre tout ça dans un seul fichier afin de le proposer à vos auditeurs !

C’est là qu’intervient un logiciel passé maître dans le montage audio : Audacity.

Audacity est gratuit et dispose bien plus de fonctions que vous n’aurez besoin. Ce sera son seul défaut : un brin compliqué à utiliser.

Suivant le contenu de votre fichier (musique, voix, bruitages, stéréo ou mono, …) il ne vous reste plus qu’à sauvegarder votre fichier au format MP3. Plus il sera léger et plus il sera facilement lisible par vos auditeurs, pensez-y.

À titre d’information, j’utilise le format MP3 96kbps en mono pour les fichiers de Radio Prélude.

Évitez de mettre un fond musical omniprésent car il risque parfois de masquer les voix (vue la qualité de Skype…). Préférez un fond musical au début et à la fin de l’interview. Éventuellement quelques bruitages histoire de réveiller un peu vos auditeurs…

Et l’hébergement alors ?

Vous pouvez évidement utiliser l’hébergement de votre jeu pour diffuser vos émissions, mais vous risquez de ne pas avoir la bande passante nécessaire (si vous êtes en mutualisé) ou, pire, de devoir changer d’hébergement si vous dépassez le trafic que votre hébergeur vous propose.

Les solutions gratuites d’hébergement de gros fichiers (un fichiers MP3 d’une émission de Radio Prélude de 30 min fait à peu près 20Mo) ne sont pas pratique pour vos auditeurs qui devront télécharger d’abord le fichier pour pouvoir l’écouter (sans compter que le téléchargement est souvent très lent).

Ayant moi-même un serveur dédié, et ayant plusieurs blogs sur la thématique des jeux par navigateur, il m’a semblé naturel de proposer une solution d’hébergement dédiée aux radio de jeux web uniquement.
La solution est simple : c’est celle mise en place pour la radio de Das Boot : hébergement gratuit sur le blog de Web-Games.fr.

Cette solution à plusieurs avantages : la gratuité évidement, mais aussi la diffusion de l’émission à travers mon réseau pour profiter ainsi d’une plus large communication. Le diffuseur est libre du texte, des photos et des liens qu’il souhaite placer en plus du lecteur MP3. Aucune contrainte donc (enfin, il faut rester dans la légalité : pas de pornographie, d’insulte, de musique non libre, …)

Et j’y gagne quoi moi dans tout ça ? Ça fait du contenu sur mon blog et je ne peux que m’en réjouir. Si en plus, cela permet de faire connaître des jeux, tout le monde y gagne.

Alors, votre radio locale, c’est pour quand ?!

Share This